Japan Intercultural Consulting - France


Formations Interculturelles sur le Japon

Leader dans son secteur, Japan Intercultural Consulting est spécialisé dans le conseil et les formations liés aux questions d’interculturalité avec le Japon.  JIC aide ses clients à améliorer leurs pratiques professionnelles dans des contextes multiculturels au travers de formations, telles que: séminaires, team buildings, coachings individualisés.

Nos consultants sont basés localement et dispensent des formations dans plusieurs langues européennes et en japonais. Les formations sont concrètes et adaptées aux besoins locaux avec, toutefois, un socle commun permettant de dispenser un message clair et cohérent à tous les employés d’une même organisation, quel que soit le pays où ils travaillent.


 











Shakai / Kaisha; – jeu de miroir entre société et entreprise au Japon




SoftBank_logo_square

Lorsque je débutai ma vie professionnelle au Japon, le vice-président de l’entreprise pour laquelle j’allais travailler, me lança fièrement:

 

« Ça y est, Liza ! Vous devenez une shakai-jin »


[...]


Par ces mots, il n’avait pas simplement voulu me féliciter d’avoir intégré l’entreprise. Sa phrase était bien plus lourde de sens.  Il me signifiait ainsi que j’étais devenue « une personne d’utilité sociale ».



Lire la suite


 



Softbank, la "banque" japonaise qui n'en est pas une




SoftBank_logo_square


Comme le chantait si bien Stevie Wonder : « You can’t judge a book by its cover ». Mieux vaut ne pas se fier aux apparences.


Malgré son nom et son logo si – comment dire – « bancaire », SoftBank n’est pas une banque.


Il est vrai que peu de mes compatriotes se posent aujourd’hui la question de savoir qui est SoftBank, étant donné que l’entreprise a su rester discrète à son arrivée en France; son positionnement étant bien moins grand-public qu’au Japon. Et pourtant, la firme a posé le pied en France depuis près de 10 ans.


Lire la suite

 






70% des patrons les mieux payés au Japon ne sont pas Japonais


Bijiness

 

Les patrons japonais des entreprises cotées en bourse perçoivent généralement une rémunération de l’ordre de 10 à 20 fois le salaire moyen des salariés de leur entreprise. Aux Etats-Unis ou en Angleterre, les multiples tournent davantage autour de x 300 (US) et x 180 (UK).

Par conséquent, les entreprises japonaises souhaitant séduire et débaucher des dirigeants étrangers proposent des salaires bien plus élevés que ceux habituellement proposés.  D’après Tokyo Shoko Research, sur le Top 10 des patrons les mieux payés au Japon, 7 sont étrangers.  Et environ 20% des top 100 salaires ne sont pas attribués à des Japonais.


Lire la suite






Keiei Rinen – Slogan interne de l’entreprise japonaise

Keiei-rinen


Le Keiei-Rinen  (parfois appelé Kigyô-Rinen, ou Rinen tout court) est constitué d’une ou plusieurs phrases qui résument la philosophie de l’entreprise. Pour ses adeptes, il permet de fédérer les équipes autour d’un projet commun, selon trois  piliers sous-jacents.





  • la mission sociale de l’entreprise
  • la vision future
  • les valeurs clés qu’elle souhaite apporter à la société.

Lire la suite