Japan Intercultural Consulting - France


Formations Interculturelles sur le Japon

Leader dans son secteur, Japan Intercultural Consulting est spécialisé dans le conseil et les formations liés aux questions d’interculturalité avec le Japon.  JIC aide ses clients à améliorer leurs pratiques professionnelles dans des contextes multiculturels au travers de formations, telles que: séminaires, team buildings, coachings individualisés.

Nos consultants sont basés localement et dispensent des formations dans plusieurs langues européennes et en japonais. Les formations sont concrètes et adaptées aux besoins locaux avec, toutefois, un socle commun permettant de dispenser un message clair et cohérent à tous les employés d’une même organisation, quel que soit le pays où ils travaillent.


 









Seulement 10 jours de congés payés au Japon?




Hanami


Le titre choisi pour cet article représente assez bien la réaction des Français, lorsqu’ils apprennent qu’au Japon les employés n’ont droit qu’à 10 jours de congés payés contre une trentaine en moyenne pour ce qui est de la France.



Aujourd’hui, 29 avril, débute la fameuse Golden Week japonaise qui voit se succéder, de manière très rapprochée, 4 jours fériés; à savoir:


-L’anniversaire de l’empereur Shôwa (29 avril)

-Le jour de la Constitution (3 mai)

-Le jour des plantes (4 mai)

-Le jour des enfants (5 mai)


Lire la suite


 



Shakai / Kaisha; – jeu de miroir entre société et entreprise au Japon




SoftBank_logo_square

Lorsque je débutai ma vie professionnelle au Japon, le vice-président de l’entreprise pour laquelle j’allais travailler, me lança fièrement:

 

« Ça y est, Liza ! Vous devenez une shakai-jin »


[...]


Par ces mots, il n’avait pas simplement voulu me féliciter d’avoir intégré l’entreprise. Sa phrase était bien plus lourde de sens.  Il me signifiait ainsi que j’étais devenue « une personne d’utilité sociale ».



Lire la suite


 



Softbank, la "banque" japonaise qui n'en est pas une




SoftBank_logo_square


Comme le chantait si bien Stevie Wonder : « You can’t judge a book by its cover ». Mieux vaut ne pas se fier aux apparences.


Malgré son nom et son logo si – comment dire – « bancaire », SoftBank n’est pas une banque.


Il est vrai que peu de mes compatriotes se posent aujourd’hui la question de savoir qui est SoftBank, étant donné que l’entreprise a su rester discrète à son arrivée en France; son positionnement étant bien moins grand-public qu’au Japon. Et pourtant, la firme a posé le pied en France depuis près de 10 ans.


Lire la suite